Podopédiatrie

En podopédiatrie, l’enfant n’est pas considéré comme un adulte miniature. Il a ses propres spécificités. Il faut donc être attentif à sa croissance et ne pas hésiter à consulter en cas de doute.  

Quels sont les motifs qui doivent inciter à consulter ?

MOTIFS DE CONSULTATIONS DE L’ENFANT LES TRAITEMENTS DU PEDICURE PODOLOGUE
- ONGLE INCARNE DU NOURRISSON : L’ongle est mou et les bourrelets de la peau sont souvent volumineux. Cet état évolue avec la croissance.
  • Coupe d’ongles
  • Fabrication de faux ongles pour aider à la repousse physiologique de l’ongle
  • Conseils :
    • attention à ce que le pyjama ou la chaussette soient à la bonne taille.
    • La coupe d’ongle doit être droite avec les coins arrondis.
- DEFORMATION DE L’ONGLE DU BEBE EN COURBURE INVERSEE
  • CETTE COURBURE EST NORMALE
  • Elle évolue avec la croissance de bébé
- CHEVAUCHEMENT DES ORTEILS (surpra ou infraductus) Une prise en charge précoce permet une amélioration voire une correction.
  • APPAREILLAGES EN SILICONE (orthoplastie)
  • ou CONTENTIONS SOUPLES
 – PIEDS PLATS / PIEDS EN DEDANS, 

- MARCHE EN DEDANS 

  • CET ASPECT DU PIED EST NORMAL CHEZ L’ENFANT JUSQU’A 5-6 ANS
  • après cet âge, des semelles correctrices peuvent être proposées
- USAGE EXCESSIF DES CHAUSSURES

 - ENFANT QUI TOMBE TROP SOUVENT 

- FATIGUE EXCESSIVE A LA MARCHE 

– ENTORSES DE CHEVILLE

  • DEVANT CES MOTIFS DE CONSULTATIONS,  LE PODOLOGUE PEUT REALISER DES SEMELLES ORTHOPEDIQUES

 

-DOULEURS : talon, avant-pied, bord interne du pied
  • DEVANT CES MOTIFS DE CONSULTATIONS,  LE PODOLOGUE PEUT REALISER DES SEMELLES ORTHOPEDIQUES
- MALFORMATIONS CONGENITALES pied bot varus équin, pied valgus convexe congénital, métatarsus varus…
  • Le plus souvent en post opératoire : prise en charge par le podologue avec une semelle de répartition de charge ou de correction afin de soulager les douleurs lors de la marche.